Des commerçants du centre-ville de Bruxelles ont participé à un vaste ramassage de déchets vendredi, en prélude au World Clean Up Day prévu samedi à travers le monde entier. C'est la deuxième fois qu'ils prennent part à cette action mondiale de nettoyage de l'espace public. Une quarantaine de commerçants se sont retroussé les manches vendredi matin - des places De Brouckère à Rogier en passant par la rue Neuve - pour remplir de détritus une vingtaine de sacs poubelles.

"La plupart des gens comprennent très bien qu'ils polluent en jetant leurs déchets dans la rue, mais il faut le rappeler. La Ville de Bruxelles a intensifié sa lutte contre les déchets sauvages et les mégots de cigarettes, c'est un pas dans la bonne direction, mais il faudrait aller encore plus loin", estime Quentin Huet, de l'association des commerçants Shopera, une émanation des organisations Comeos, BECI et UCM.

Si les autorités encouragent ce type d'initiative, elles reconnaissent que le problème des déchets reste un point à améliorer. "Cela repose sur la prise de conscience que l'espace public appartient à tous. A la maison, personne ne jetterait de canette ou de mégot de cigarette par terre", commente l'échevine bruxelloise à la propreté publique Zoubida Jellab (Ecolo-Groen).

Ce samedi, la Ville de Bruxelles organise également des portes ouvertes de plusieurs dépôts du service Propreté. A partir de 10h, vous pouvez rencontrer les balayeurs de votre quartier et les accompagner dans leur tournée de nettoyage dès 11h. Les adresses des 10 dépôts sont sur le site internet de la commune de Bruxelles :  https://www.bruxelles.be/world-cleanup-day