De nombreuses initiatives solidaires fleurissent d'un peu partout à Bruxelles pour pallier au manque de masques.

Afin de pallier à la pénurie de masques, la plupart des communes bruxelloises ont mis en place des actions solidaires visant à confectionner des masques en tissu au profit du personnel soignant.

Du côté de Woluwe-Saint-Pierre, la collecte s'effectue dans le hall de la maison communale, de 9 à 12h, du lundi au vendredi. Deux conteneurs jaunes sont installés, l’un pour le dépôt des masques et l’autre pour celui du tissu. Quand un stock suffisant sera constitué, la commune exposera les modalités permettant de se procurer un masque et le tissu destiné aux personnes désirant confectionner des masques et participer à l'opération solidaire. Afin de rendre cette opération-là plus transparente possible, la commune s’engage à publier régulièrement le nombre de masques qu’elle aura à sa disposition sur sa page Facebook.

Des initiatives similaires au profit du personnel soignant sont déjà prises dans quasiment toutes les communes bruxelloises.

Mais de plus en plus de voix s'élèvent pour également doter systématiquement les habitants bruxellois de masques afin d'éviter toute propagation. C'est notamment le cas des communes de Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert ou Auderghem. 

Du côté de Saint-Josse, il est envisagé de distribuer 30 000 masques en tissu au profit des habitants. "Si le port du masque permet de réduire la propagation du virus, il faut le généraliser. Notre objectif est de fournir à chaque habitant des masques répondant aux normes. J'espère que cette initiative sera étendue et il est évident que cette distribution de masques ne se fera pas au détriment des métiers les plus exposés", explique le bourgmestre Emir Kir.

Pour ceux qui souhaitent s'atteler à la confection de masques, un tutoriel a été mis en ligne sur le site https://faitesvotremasquebuccal.be/