La vaccination des personnes en situation de précarité démarre ce mercredi grâce à la collaboration étroite entre la Cocom, Bruss'help, chargé de coordonner les dispositifs d'aide d'urgence et d'insertion aux personnes sans-abri en Région de Bruxelles-Capitale, et plusieurs acteurs de terrain du secteur du sans-abrisme. Ces partenaires offrent à la Cocom leur connaissance de la population précarisée à travers différents projets.

Cette phase de vaccination concerne au moins 5.000 personnes et durera environ 4 mois. La vaccination des publics-cibles à besoins spécifiques peut se faire selon différentes modalités. 

Pour Frank Vanbiervliet, chargé de mission chez Bruss'help, "l’objectif pour le secteur de l’aide aux personnes sans-abri / migrantes et les secteurs connexes est de permettre un accès gratuit et inconditionnel à la vaccination à toute personne le souhaitant, moyennant un consentement éclairé de la personne."

Après le recueil du consentement verbal individuel auprès de chaque personne, la vaccination sera réalisée par une équipe pluridisciplinaire, sous la supervision d’un médecin.

Les procédures relatives à la surveillance d’éventuels effets indésirables seront scrupuleusement suivies. Le vaccinateur disposera à cet égard d’une trousse de secours et assurera une observation de la personne vaccinée durant au moins 15 minutes.

Chaque personne vaccinée recevra un reçu sous la forme d'une carte de vaccination et sera enregistrée sur VaccinNet+ avec son numéro NISS ou par le biais d'un numéro Bis créé à cette occasion.