Mardi, pas moins de 600 échoppes préserveront la magie du séculaire marché

ANDERLECHT Porté aux nues dès sa conception (en 1825), le Marché annuel d’Anderlecht tient toujours la route. Détour indispensable du côté de la Vaillance grande extension, ce mardi, dès 10 h...

La recette de ces variations sur thèmes inaltérables ? Elle se saupoudre de bonne bouffe, d’un Marché aux fleurs et aux plantes - cantonné place de la Résistance -, de concours d’animaux, de forains priés d’animer la rue Wayez, etc.

En tout et pour tout, “le plus ancien marché de Bruxelles” catalysera 600 échoppes. Une nouveauté, malgré tout, dans ce dédale : le come back, qu’assurément les Anderlechtois (es) salueront, de la brocante. À celle-là, d’accaparer les rues du Drapeau et Brune.

On y mettrait la main au feu. Les épreuves imposées aux taureaux, vaches, chevaux, chiens, voire volailles n’auront de cesse que d’attirer les plus jeunes. Mais peut-être sont-ce ceux-là aussi qui gagneraient à entraîner leur famille, qui vers le Bus Info Santé (rue d’Aumale) et ses tests gratuits de glycémie, qui, juste à côté, à ce stand axé sur la saine alimentation.

Pas d’inquiétude ! À l’instar des 186 éditions précédentes, le jeu, le plaisir seront -amplement- de rigueur. Sur la Vaillance même, musique, animations pour enfants orchestrées par De Rinck, démos de danse ou films sur l’entité rythmeront la journée. Sans même accentuer le rôle du karaoké géant promis devant Zinnema…

Si l’on s’en tient aux expériences antérieures, force est toutefois de supposer que la vaillante apothéose des Gibson Brothers (20 h), les mythiques musicos disco et salsa des années 80, suggérera moult déhanchements. Vous trouvez ringard un podium branché sur des sons d’il y a trois décennies ? Jugez par vous-mêmes avant de trancher.

en savoir plus

187e Marché annuel d’Anderlecht www.anderlecht.be



© La Dernière Heure 2012