Bruxelles

Tous soulignent le côté "profondément humain" de leur ancien bourgmestre, à la tête de la commune de 1992 à 2012.

"Philippe Moureaux était un homme politique exemplaire, toujours au service de ses habitants. Quand il était à la tête de la commune, il n'y a jamais eu de problème", confie Ahmed, qui vit dans la commune depuis 45 ans.

Un avis partagé par tous les riverains que nous avons rencontrés, ce samedi matin, dans le centre de la commune. "C'était quelqu'un de sage et de bienveillant. Il se rendait toujours sur les marchés, dans les commerces. Il était très présent sur le terrain et l'annonce de son décès m'attriste fortement", affirme Ibrahim.

Nombreux sont ceux qui saluent la manière avec laquelle Philippe Moureaux a su faire face aux critiques. "Il a pris des coups de tous les côtés mais n'a jamais baissé les bras. C'était un homme de conviction, dont les idées ne plaisaient pas à tout le monde, mais ce qui est certain c'est qu'il a toujours fait l'unanimité dans le coeur des Molenbeekois", ajoute Smail, 41 ans.

Autre élément souligné par les habitants : le côté profondément humain de Philippe Moureaux. "Il est parvenu à bâtir des ponts entre les différentes communautés présentes à Molenbeek. Je l'ai croisé une fois lorsqu'il était place de la Duchesse de Brabant. C'était un homme très sympathique, toujours ouvert et accessible. Il a toujours su faire preuve de tolérance, de compréhension de l'autre, tout en oeuvrant pour le bien commun. Sa disparition est une grande perte pour la commune. Espérons que sa fille, nouvelle bourgmestre, continuera sur cette lancée", explique Mohamed.

Certaines personnes, comme Marc, ignoraient que Philippe Moureaux était décédé. "Vous me l'apprenez ! Ca me touche fort. C'était quelqu'un de généreux et de très charismatique. Il a permis d'améliorer la qualité de vie de la commune et était toujours souriant", confie-t-il.

Un registre de condoléances sera ouvert à partir de lundi dans la maison communale de Molenbeek pour rendre un ultime hommage à Philippe Moureaux. Ils pourront également se recueillir à côté de son cercueil qui sera placé dans la maison communale ce mardi.