Les pompiers de Bruxelles organisent pour la première fois une campagne à destination du public féminin, pour inciter celles qui le souhaitent à devenir femmes du feu. Elles sont encore trop peu nombreuses à tenter les épreuves de sélection. Au sein du corps opérationnel des pompiers bruxellois, elles ne représentent qu'un pourcent de l'effectif, soit 11 personnes sur 1.100 pompiers. C'est trop peu. Le nombre de pompiers issus de l'immigration est également assez faible.

"Tout comme d'autres grands corps de pompiers, nous sommes attractifs pour des personnes venant de partout en Belgique et sommes donc moins représentatifs de la population bruxelloise", explique Tanguy Du Bus de Warnaffe.

La campagne de communication lancée visera à motiver les femmes à obtenir le certificat d'aptitude fédéral (CAF). Des affiches seront installées dans les communes de la Région, dans des centres de fitness, en rue, ...

"Nous nous rendrons dans les quartiers pour présenter le métier à nos jeunes et encourager les femmes à postuler. Mais nous irons encore plus loin: avec Actiris, Talent et Brusafe comme partenaires, nous guiderons les candidats au fil des épreuves", promet le secrétaire d'Etat bruxellois Pascal Smet (Vooruit).

Les inscriptions pour la prochaine sélection seront ouvertes du 25 avril au 13 mai.