Les rames de métro commandées par la STIB à la société espagnole CAF entrera en service au cours de l'été, a annoncé mercredi la direction de la société bruxelloise, lors d'un voyage inaugural effectué à Anderlecht en présence de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van Den Brandt. La première rame de type M7 arrivée en mai de l'année dernière a été soumise à une batterie de tests en réseau, comme le sont actuellement les autres exemplaires réceptionnés depuis lors et dont la mise en service interviendra dans les semaines suivantes.

Les 22 premières rames seront toutes livrées à raison de deux rames toutes les sept semaines et mises en service d'ici le quatrième trimestre 2022.

L'accord-cadre conclu en 2016 avec la CAF pour 12 ans porte sur une première commande ferme de 43 rames de métro et autres équipements annexes. Il pourra être étendu ensuite à d'autres commandes en fonction des besoins de la STIB.

Par rapport aux rames M6 de type boas, en service sur le réseau depuis 2008, le modèle M7 plus moderne dispose de portes d'accès plus larges; d'un système de conditionnement d'air; de bandeaux de signalisation lumineuse alternant le vert et le rouge au-dessus des portes pour en autoriser ou interdire le franchissement; de sièges placés tour à tour en longueur et en largeur; de places polyvalentes pour les PMR, les poussettes, et les vélos, et d'écrans d'information larges placés dans la toiture. Il peut accueillir 742 voyageurs (716 pour l'actuel M6) et ultérieurement 758, lors de la transformation en mode automatique.

Dotées des équipements de sécurité dernier cri, ces rames sont en effet compatibles avec une future conduite automatique. Le design apparenté au style Horta a été conçu par Axel Enthoven qui a participé à la conception des rames M6, et des trams 3000 et 4000.

Les nouvelles rames circuleront sur les lignes 1 (Stockel/Gare de l'Ouest) et 5 (Herrmann-Debroux/Erasme). Dans un premier temps, cela libérera des rames de métro des lignes 1 et 5, qui renforceront la fréquence de passage sur les lignes 2 et 6 parcourant le sous-sol de la Petite Ceinture à raison d'une rame toutes les deux minutes - actuellement deux minutes trente - sur le tronçon commun.

Au total, l'arrivée des nouvelles rames permettra d'augmenter la capacité du réseau de métro bruxellois de 8.000 places par heure et par sens. A plus long terme, les nouvelles rames desserviront également la future ligne de métro 3 qui reliera Bordet à Albert.

  • 3