L’office de statistique belge a publié dernièrement les données relatives aux prix de l’immobilier en Belgique lors du trimestre dernier. Et force est de constater que les prix des appartements sont à la hausse en Région bruxelloise.

Parmi les 19 communes de la capitale, onze connaissent en effet une augmentation de leur prix médian (c’est-à-dire le prix au-dessus duquel que 50 % des propriétés se sont vendues, et inversement sous lequel 50 % des appartements ont été vendus).

C’est à Ganshoren que l’on enregistre la plus grande hausse des prix pour les appartements (+18 %), et qui passe désormais la barre des 200.000€. Forest et Saint-Gilles connaissent également une forte augmentation de respectivement 11 % et 10 %. À l’inverse, Saint-Josse voit le prix de ses appartements chuter de 17 %, passant de 215.000€ de prix médian au premier trimestre à 179.500 le trimestre dernier.

Dans quatre localités bruxelloises, le prix médian pour un appartement dépasse la barre des 300.000€ : Woluwe-Saint-Pierre (340.000€), Ixelles (330.000€), Uccle (327.000€) et désormais Auderghem (307.500€). Seules cinq entités bruxelloises ont quant à elles un prix médian pour un appartement inférieur à 200.000€ : Saint-Josse-ten-Noode (179.500€), Jette (185.000€), Molenbeek-Saint-Jean (190.000€), Anderlecht (190.000€) et Koekelberg (197.000€).

Pour les maisons “avec deux ou trois façades (type fermé et type demi-fermé)”, c’est à Ixelles que le prix médian est le plus élevé (723.500€), suivi par Woluwe-Saint-Lambert (645.000) et Woluwe-Saint-Pierre (620.000€). Avec une moyenne de 440.000€ pour l’ensemble de la Région bruxelloise.

© IPM