Si le taux d’occupation des hôtels est resté identique par rapport à l’été précédent (70 %), l’offre hôtelière à quant à elle augmentée de 4,3 % (passant de 16.700 à 17.420 chambres notamment avec l’arrivée du Pullman Midi et du Meininger). Dès lors, Visit Brussels, l’office du tourisme bruxellois, en conclu qu’il y a eu une hausse de près de 4 % du nombre de touristes à Bruxelles en juillet et août, en tenant compte de cette offre de lits supplémentaire. Suivant le même mouvement, les prix moyens des chambres ont également augmenté de 4 % par rapport à l’été 2012.

L’été aura été marqué par de nombreux événement qui ont influencé l’occupation des hôtels au premier rang desquels les cérémonies du 21 juillet avec de 500.000 à 600.000 personnes qui se sont déplacées à Bruxelles. Grâce à Floraliëntime, l’occupation a grimpé de 6,5 points par rapport aux années sans tapis de fleurs sur la Grand-Place. Tomorrowland aurait également eu une incidence que l’on estime à 8.000 nuitées par jour à Bruxelles.

Les événements bruxellois, Bruxelles-les-Bains, le Brussels Summer festival ont annoncé des fréquentations records. Les attractions touristiques ne sont pas en reste avec des fréquentations en hausse proches des 10 %.

Seul bémol, la fréquentation en recul des musées en juillet, découlant sans doute de la météo radieuse du mois de juillet. Pour la Brussels Hôtels Association (BHA), le grand défi pour les mois à venir sera le retour à la croissance du tourisme d’affaires, qui peine depuis le début de l’année et qui est essentiel à la rentabilité du secteur.