Le collège des bourgmestre et échevins a décidé de mettre fin à la mise à disposition du directeur général Laurent Bensalah auprès de l'ASBL Molenbeek Sport. "Les travailleurs ne soutiennent pas cette décision et sont particulièrement surpris et choqués de cette décision abrupte, sans explication aucune de la part du Collège", indique Marina Künzi.

La secrétaire permanente pour le secteur socio-culturel à Bruxelles précise que la CNE couvre toute action qui pourrait avoir lieu dans le but de protester contre cette décision et demandant à obtenir une ambiance de travail saine et chaleureuse.

Ce lundi matin, dès 7h, le personnel de l'association s'est ainsi mis en grève. "Ceci survient suite à une succession d'actions menées par M. Azaoum, l'échevin des Sports et président de l'ASBL : démission d'un collègue harcelé, plainte pour harcèlement de deux membres du personnel, procès intentés par des clubs pour clientélisme, expliquent des membres du personnel. Ceci constitue une mise en danger grave pour le personnel de l'ASBL."

Une assemblée des travailleurs sera organisée aujourd'hui pour décider d'un ensemble de revendications que la CNE présentera ensuite au conseil d'administration de Molenbeek Sport. Une pétition a par ailleurs été lancée. Elle recueille ce matin plus de 260 signatures. Le Daring Athlétic Club de Molenbeek, a outre fait part de "son soutien sans réserve" à Laurent Bensalah dans une lettre adressée à la bourgmestre Catherine Moureaux (PS).