Bruxelles

Quelques jours à peine après leur lancement dans la capitale, les vélos électriques partagés d'Uber enfreignent une ordonnance bruxelloise, indiquent nos confrères de La Capitale.

Selon le journal, le mode d'emploi de ces vélos rouges est en français et en anglais. Problème : aucune trace du néerlandais. Pourtant, selon une ordonnance du 22 octobre 2018, "un opérateur ne peut obtenir une licence pour cyclopartage en flotte libre que si celui-ci propose ses services au minimum en français, en néerlandais et en anglais".

Alertée à ce sujet, l'entreprise Uber a indiqué qu'elle remédierait vite au problème en ajoutant les instructions en néerlandais. Précisons que sur l'application, les consignes sont disponibles dans les trois langues.

Pas de panique donc, tout devrait rentrer prochainement dans l'ordre.

Uber avait marqué les esprits en lançant en grande pompe ses vélos électriques Jump dans la capitale. Ces derniers sont disponibles dans six communes : Bruxelles-Ville, Ixelles, Saint-Gilles, Etterbeek, Saint-Josse-Ten-Noode et Schaerbeek. 

En Europe, Bruxelles est devenue la 5e à rejoindre le mouvement, après Berlin, Lisbonne, Paris et Madrid.