Nombreux sont les spectateurs qui ne respectent pas l'interdiction de fumer lors des concerts...


Tout le monde sait qu’il est interdit de fumer dans les salles de concert. Pourtant, il n’est pas rare de voir, en plein concert, des gens allumer une cigarette. Un geste qui ne plaît pas aux spectateurs non-fumeurs qui, de cette manière, fument passivement et respirent des substances nocives.

Pour que les concerts restent non-fumeurs, l’association Kom op tegen Kanker (se battre contre le cancer), les promoteurs de concerts et les directeurs de salles s’associent. Avec la campagne smokefreeconcerts, ils veulent empêcher la fumée de cigarette de s’inviter dans les salles de concert. Afin de faire passer le message dans les salles, Kom op tegen Kanker va dès aujourd’hui distribuer des bracelets smokefreeconcerts lors de plusieurs concerts à travers la Belgique. "Car le rock c’est à l’intérieur et les clopes à l’extérieur", précise l’association.

À Bruxelles, toutes les grandes salles de concert sont concernées : Palais 12, le Fuse, l’Ancienne Belgique, le Cirque royal, Botanique, Forest National et La Madeleine. Du 6 mars au 5 avril, plusieurs événements se déroulant dans ces différentes salles recevront donc la visite de l’association luttant contre le cancer. "À l’Ancienne Belgique, nous sommes totalement en faveur de cette campagne. La force de cette action réside dans le fait qu’elle souhaite propager la voix des spectateurs. Ce sont les spectateurs eux-mêmes qui indiquent ne pas apprécier lorsque quelqu’un allume une cigarette à côté d’eux, lors d’un concert. C’est toujours plus agréable que de devoir, en tant que responsable de salle, réprimander les spectateurs", explique le directeur général Dirk De Clippeleir.

Pour les gérants de salle de concert, cette initiative est en effet plus que bienvenue puisque lorsque des spectateurs fument dans leurs installations, c’est à eux de payer l’amende.