La zone de police Bruxelles Capitale Ixelles a procédé à trois nouvelles interpellations dans le cadre des débordements connus en marge de la manifestation Black Lives Matter du 7 juin 2020.

"Les trois suspects, tous de sexe masculin âgés de 19, 22 et 26 ans, faisaient l’objet d’un signalement par nos services suite au  travail d’identification des images caméras opéré par notre Direction de la Recherche locale", précise la police dans un communiqué. "Ces arrestations ne font donc pas suite aux publications sur les réseaux sociaux de photos de plusieurs fauteurs de trouble. Lors desdits débordements, ils ont jeté des projectiles de natures diverses sur les policiers déployés dans le cadre de ce service d’ordre."

K.N. et I.J., résidant en Région bruxelloise, se sont présentés en nos locaux, tandis que C.M.N., résidant en Région flamande, a été interpellé par une zone de police flamande sur base du signalement émis par nos soins. K.N. a été relaxé après audition. I.J. a été mis à la disposition d’un juge d’instruction. En plus d’avoir caillassé les forces de l’ordre, il avait saccagé un arrêt de bus. C.M.N. s’est vu remettre une citation à comparaître par la police.

L’enquête est toujours en cours en ce qui concerne en ce dossier datant du 7 juin 2020. A ce stade, aucune communication supplémentaire ne sera faite à l’égard de la presse.