Plusieurs dizaines de riverains de Molenbeek-Saint-Jean se sont mobilisés samedi après-midi place Sainctelette, en bordure du canal, devant le terrain vague où doit se construire la tour de logements Dockside. Ils y réclament un espace vert. Les messages "Stop Gentrification", "Pas de tour !", "De l'air" et "On veut respirer" ont été accrochés sur les barrières entourant le terrain. Des petits drapeaux noirs ont été plantés dans son sol aux abords de la place.

De nombreux jeunes se sont mobilisés. C'est que le "Foyer des jeunes de Molenbeek", situé dans la rue de derrière, va être plongé dans l'ombre de la tour. "On dit qu'on a besoin d'air, car on aimerait avoir un peu d'espace vital", défend Bachir M'rabet, coordinateur du Foyer des Jeunes de Molenbeek. "Cette tour va encore amener du trafic. Ce qui est violent, c'est de savoir qu'il y a des besoins de logements abordables et d'espace dans le quartier, qu'on les ignore et qu'on va créer une offre pour des gens plus aisés qu'on veut attirer. Même si cela ne marche pas, le promoteur ne s'en souciera pas, car il aura lui fait son bénéfice. C'est du business et c'est révoltant."

Loredana Marchi, directrice de l'association Foyer, ajoute qu' "après deux ans de pandémie, où on a pu voir à quel point on manquait d'espace ici, et après les résultats de l'enquête sur la qualité de l'air CurieuzenAir, c'est criminel. On étouffe !"

Des riverains dénoncent une multiplication de projets de grande hauteur dans la zone. Ils remarquent de plus devoir aller loin pour profiter d'espaces verts et que ce site ouvert sur la place et le canal pourrait en constituer un qui serait agréable. "On se bat pour que notre quartier soit plus vert et dès qu'il y a une petite parcelle, on construit des bâtiments", déplore Fadila Mezraui, une représentante du comité de quartier de la rue Courtois. "Les gens sont les uns sur les autres et on a besoin de respirer. On a seulement de petits espaces avec quelques jeux et peu de verdure pour tout un quartier".

En octobre 2021, la commission de concertation a rendu un avis favorable sous conditions, malgré l'avis défavorable de la commune de Molenbeek-Saint-Jean. Le projet de 149 logements doit redescendre d'un étage et doit proposer au moins 40% d'appartements avec deux ou trois chambres.