Bruxelles La police avait rendu un avis négatif quant à la tenue de la marche d'extrême droite et des contre-manifestations qui pourraient s'organiser.

Alors que ce dimanche, à 14h, la marche d'extrême droite aurait dû débuter à Bruxelles, la place d'Espagne fut rapidement cernée par la police de Bruxelles Capitale-Ixelles. En effet, la Ville de Bruxelles et la police avait finalement rendu un avis négatif quant à la tenue de cette manifestation. "Nous avons effectué une trentaine d'arrestations", a déclaré la porte-parole de la zone Ilse Van de keere à nos confrères de Bruzz. Parmi les personnes arrêtées, six étaient à Bruxelles-Nord et le reste sur la place d'Espagne.

Avant le début de la marche, la police était déjà présente sur la place, à la gare Centrale et au Mont des Arts. D'après la police, les arrestations se sont déroulées dans le calme. "Certains sont connus pour leur hooliganisme."