La création du tronçon nord du métro 3 fait partie des projets les plus impactant de la décennie à Bruxelles. Alors que la partie méridionale consiste, outre la station Toots Thielemans, en une "métroïsation" (vous nous permettrez le néologisme) du tram souterrain, la partie septentrionale requiert la création d’un nouveau tunnel, de sept stations (Liedts, Colignon, Verboekhoven, Riga, Tilleul, Paix et Bordet) ainsi qu’un dépôt à Haren.

© Stib

Alors que l’enquête publique touche à sa fin, la Commission Royale des Monuments et des Sites (la fameuse "CRMS") vient de remettre un avis sur l'aspect patrimonial du dossier. Il faut dire que le vaste périmètre du métro (5 kilomètres de tunnels) traverse bon nombre de sites d’intérêt historique. Comme, pour n’en citer qu’un, la place Colignon où trône le majestueux hôtel de ville schaerbeekois.

Un avis est, dans son ensemble, relativement critique. "De manière générale, la CRMS juge que l’impact, en termes d’encombrement et d’esthétique, des dispositifs techniques et autres sujétions techniques qui interviendront hors sol n’a pas été suffisamment intégré aux réflexions sur les aménagements des espaces publics."

Pour des projets plus englobants

Le projet de Beliris prévoit une station de métro place Colignon. Une infrastructure qui se veut, contrairement à d’autres haltes, peu intrusive avec juste deux entrées minimalistes. Mais outre ces bouches de métro, le projet prévoit de réaménager une partie du parvis du hôtel de ville schaerbeekois, classé.

Un projet qui ne convainc pas la CRMS, qui remet un "avis défavorable" et craint un aménagement "partiel, non continu et peu cohérent". L’institution invite les autorités à faire appel à un auteur de projet spécialiste dans le patrimoine.

© D.R.

S’étant déjà prononcée en faveur du classement du square Riga, la commission est également critique quant au projet de station au parc du Hamoir. La CRMS remet ici aussi un avis défavorable quant aux plans de la station Riga, dénonçant notamment le déplacement des arbres. "La proposition de sortie actuellement proposée manque de réflexion d’intégration paysagère et ici aussi, il paraît insensé de ne traiter qu’une portion de l’espace."

© D.R.

Concernant le réaménagement de la place Liedts, Verboekhoven, la CRMS demande également une révision et émet une série de recommandations. Pas de remarques en revanche pour les stations Tilleul, Paix, Bordet et le dépôt de Haren.

© D.R.

De manière générale, l’institution pointe du doigt les modélisations présentées dans l’enquête publique. "Les images de synthèse ne rendent pas toujours fidèlement compte des représentations en plans et en outre, sont à certains égards "idéalisées" (absence de signalétique, transparence accentuée, tons pastellisés …) et donc biaisent une analyse objective."

Selon la RTBF, cet avis de la CRMS n’est pas contraignant. Mais Beliris a indiqué à nos confrères avoir conscience que "l’aménagement des espaces publics aux abords des stations de métro est améliorable".