Bruxelles Les parents de l’école communale JJ Michel ont lancé une pétition pour s’opposer à l’expulsion de Joël et de sa maman

Des parents de l’école communale JJ Michel, à Saint-Gilles, ont lancé une pétition pour s’opposer au renvoi de Joël et de sa maman, qui ont reçu un ordre de quitter le territoire.

Rwandais, ils sont arrivés en 2009 en Belgique, grâce à un visa médical, pour faire soigner Joël alors âgé d’un an, atteint d’une maladie rare : la dysplasie osseuse.

Joël a déjà subi de nombreux traitements : le port d’un corset plâtré jour et nuit, une opération de la colonne et tout récemment, une intervention chirurgicale de rallongement d’une des deux jambes à l’Hôpital universitaire des enfants Reine Fabiola (Huderf).

Les médecins belges estiment que s’il retourne au Rwanda, Joël risque un décès précoce, causé par une insuffisance respiratoire, les soins spécialisés n’y étant pas disponibles.

Mais l’Office des Étrangers refuse de tenir compte de l’avis des médecins qui suivent Joël et a décidé de le renvoyer avec sa maman dans leur pays d’origine.

"De la 1re maternelle à la 6e primaire, tout le monde connaît ce bonhomme haut comme trois pommes mais qui parle comme un ministre ! C’est d’ailleurs à l’occasion de la visite que lui ont rendue ses camarades de classe à l’hôpital que son institutrice Laura a appris que Joël et sa maman étaient menacés d’expulsion", explique la pétition. Depuis, une trentaine de parents se sont mobilisés pour soutenir financièrement la famille et tenté d’obtenir une régularisation. Ils ont lancé une pétition qui, à ce jour, a récolté près de 800 signatures.

N. G.