Bruxelles

"Nos enfants ont des souris dans leur classse et ils doivent avoir cours dans le préau ! Ils sont en maternelle quand même ! Ce matin, on a même voulu en parler avec la bourgmestre (NDLR : Françoise Schepmans (MR)). Cela ne va pas !", insiste Ilham, la maman de Bachir, un jeune de 5 ans inscrit en 3e maternelle à l’école n°7. Un établissement communal situé à côté du Parvis Saint-Jean-Baptiste et dont six classes de maternelle sont envahies, depuis le début du mois, par des souris. Une situation loin d’être sans conséquences pour les enfants, ceux-ci étant obligés d’avoir cours depuis 15 jours dans un préau de l’école.

"Il y avait déjà eu des rongeurs signalés dans l’école, il y a quelques mois, mais c’est depuis le 3 février dernier que le problème se pose vraiment. Depuis lors, une société de dératisation est déjà passée trois fois, sans vraiment solutionner le problème, car l’endroit d’où venaient les souris n’avait pas été trouvé. C’est désormais chose faite !", explique-t-on du côté du cabinet de Françoise Schepmans (MR).

Dès la semaine prochaine, les enfants devraient pouvoir réinvestir leurs classes, indique l’entité. "Afin de ne prendre aucun risque, toute une série d’ouvertures et de tuyaux seront également rebouchés. Le compost que les enfants avaient mis en place a également été retiré", ajoute le cabinet de la bourgmestre.

Du côté du PTB, on déplore la situation mais on ne s’en étonne pas. "Il y a un problème de sous-financement dans l’enseignement", indique le conseiller communal Dirk De Block.