La rue des Etangs Noirs est en fête ce dimanche midi. Les habitants du quartier célèbrent l'inauguration du projet Arc-en-ciel, grâce auquel 32 ménages sont devenus propriétaires de leur appartement. Pour Madame Sissoko, qui a profité de l'occasion pour préparer un repas pour ses voisins, "c'est le bonheur, surtout à Bruxelles".

A l'origine du projet, le Community land trust de Bruxelles (CLBT). Son objectif : permettre à des personnes à revenus modestes d'accéder à la propriété. Le CLBT reste pour cela propriétaire du terrain, ne vendant que les murs aux habitants. "Ca nous permet de garantir un logement de qualité à un prix abordable pour des familles à faibles revenus, vente après vente, explique Geert De Pauw, coordinateur du CLBT. Ca fait huit ans qu'on travaille sur ce projet, en collaboration avec les habitants du quartier."

© DEMOULIN BERNARD

Les appartements, d'une à quatre chambres, accueillent principalement des familles avec enfants. "Ce genre de projet est très important car le marché immobilier privé grimpe à une vitesse telle que les simples travailleurs ne peuvent espérer devenir propriétaires. C'est de plus en plus inaccessible, déplore Oxana. Je suis la seule à travailler dans ma famille. Devenir propriétaire, c'est un rêve qui devient réalité."

Fatiha, une autre mère de famille, se dit soulagée. "Aujourd'hui, je n'ai plus peur des préavis. J'en ai déjà eu deux par le passé, c'est un cauchemar, surtout quand on a des enfants."

© DEMOULIN BERNARD

Outre le projet Arc-en-ciel à Molenbeek, le CLTB a inauguré jeudi Le Nid (sept habitats) à Anderlecht. 49 familles à revenus modestes sont ainsi devenues propriétaires de leur bien.