Trois associations veulent en faire une maison des habitants.

Une page s'est tournée ce dimanche, dans la rue des Béguines, à Molenbeek. Une grande fête de quartier marquait le lancement de la nouvelle maison de quartier, la Maison des Béguines, qui va voir le jour dans l'ancien café des frères Abdeslam. "Cet établissement est devenu un stigmate dans le quartier", explique le collectif des Béguines qui a décidé d'en faire un lieu d'accueil convivial.

Make it Real, Atouts Jeunes et Zonnelied, sont les trois associations qui forment le collectif et qui ont mis sur pied le projet. "Il n'y a plus de maison de quartier dans le coin. Depuis plusieurs années, tout ce que les jeunes pouvaient faire c'est traîner dans la rue. Là où ils sont le plus vulnérable et où ils risquent de se faire influencer négativement", explique Jean-Yves Kitantou, de l'association Make it Real.

"Plusieurs associations seront réunies en un seul lieu. Des associations d'aide à la jeunesse, pour les seniors, pour les personnes handicapées et bien sûr nous sommes ouverts à toutes les initiatives. Nous souhaitons que les gens puissent s'y rencontrer. On souhaite que les jeunes y découvrent le monde et le quartier", raconte Assetou Elabu, directrice de l'association Atouts Jeunes. Pour l'échevine de l'Action sociale, Ann Gilles-Goris (CDH), "cet endroit était une balafre qui rappelle les difficultés qu'a connues le quartier. Ce projet permettra de tisser du lien à Molenbeek".

De nombreuses activités seront proposées dans cette nouvelle maison de quartier. On y trouvera notamment une école des devoirs, des activités culturelles, culinaires ou encore des cours d'alphabétisation. "L'idée aussi, c'est que cela représente un point de départ pour les initiatives. Tout ne se fera pas ici, mais si cela peut servir de lieu de rencontre pour créer des initiatives, l'objectif est atteint", explique Jean-Yves. "Le fait qu'on ait un lieu de rencontre pour les différentes associations permettra de créer des projets communautaires et intergénérationnels et ainsi avoir des synergies. Nous souhaitons que les gens se rencontrent et créent des choses ensemble", ajoute Assetou.

Pour ce faire, une campagne de growfunding a été lancée, afin de récolter les 17.000€ nécessaires à la réalisation des travaux de rafraîchissement et de transformation de l'espace et le déroulement des activités. "Nous avons besoin d'aide et on s'est dit qu'on allait d'abord se tourner vers les habitants pour faire en sorte que chacun puisse se sentir impliqué dans le projet d'une certaine manière", a indiqué Jean-Yves Kitantou. L'ouverture officielle de la Maison des Béguines est prévue pour le printemps prochain.