Dès réception de cette information, le médecin du travail s’est rendu sur place pour évaluer la situation et préconiser des mesures urgentes à prendre. Sur base de son rapport, la bourgmestre a décidé de l'arrêt du service, situé rue Sainte-Marie.

L’agent positif ayant eu des contacts à risques, la vingtaine d’agents de ce service seront testés ce mardi matin. Dans l’attente des résultats, les agents sont mis en quarantaine.

"Cette situation est triste pour la population. J’en suis la première désolée. Nous mettons tout en œuvre pour que le service soit à nouveau accessible à la population d’ici le début de la semaine prochaine", déclare Catherine Moureaux (PS).