L’ASBL qui gère la ferme a dû renoncer à ses trois employés, faute de moyens suffisants.

Destinée à n’être qu’une ferme urbaine temporaire le temps d’un été, Parckfarm continue de mener son petit bout de chemin depuis son installation en 2014 dans le parc de Tour&Taxis dans le cadre de l’événement Parckdesign. En ce début d’année encore, le permis d’urbanisme pour la serre était délivré par la Région bruxelloise.

Depuis le début, ParckFarm a suscité l’engouement chez les habitants du quartier. À tel point que les activités proposées par l’ASBL en charge du projet n’ont cessé de croître au cours des dernières années : poulailler collectif, visite de ruches, ateliers culinaires, de jardinage ou encore d’herboristerie se sont petit à petit développés.

Malheureusement, l’ASBL a dû renoncer fin de semaine dernière à ses trois salariés, faute de moyens. Désormais, la gestion de Parckfarm reposera uniquement sur les épaules des habitants et de ses bénévoles. "Ce n’était plus possible de continuer, notre trésorerie n’était plus assez solide, confie une administratrice de l’ASBL Stéphanie Bertel, Nous allons faire une demande de subsides auprès de la Région bruxelloise et chercher d’autres soutiens auprès des pouvoirs publics. Nous espérons que cela sera favorable."

Le nombre d’activités sera certainement réduit, selon l’administratrice. "Les bénévoles n’auront pas le temps de faire tout ce que faisaient les salariés. Se rendre disponible en semaine sera plus compliqué mais il faut rester optimiste. Nous allons tenter de relancer le projet et appeler de nouveaux bénévoles à se mobiliser. Si jamais nous obtenons un subside, nous réfléchirons à réembaucher quelqu’un", poursuit Stéphanie Bertel.

Comme chaque année, le site fermera ses portes durant l’hiver, la serre ne pouvant pas être chauffée au cours de cette saison. La fête de clôture de saison se tiendra d’ailleurs ce vendredi, de 17h à 21h. Au programme : marché de produits sains et locaux, cuisine du monde et musique d’ambiance. Bien que l’avenir de Parckfarm reste incertain, les activités devraient tout de même reprendre au plus tôt au mois de mars.