Ce mardi matin, des conseillers molenbeekois de quatre partis (PTB, Ecolo, Cdh et Défi) ont envoyé une lettre au ministre de la tutelle Bernard Clerfayt (Défi) concernant Molenbeek-Sport. Dirk De Block, conseiller communal et administrateur du PTB-PVDA explique: "La Région doit intervenir pour mettre fin aux conflits d'intérêt, au manque de transparence et au manque d'éthique de la part de la majorité, et spécifiquement de la part du président Azaoum (PS) à Molenbeek-Sport. Plusieurs administrateurs de l'opposition et de la majorité ont signalé déjà les dysfonctionnements, mais la bourgmestre Catherine Moureaux (PS) préfère protéger son échevin et sa première échevine Françoise Schepmans (MR) ferme les yeux pour sauver sa majorité avec le PS."

La lettre mentionne des problèmes concernant la gouvernance, comme le non-respect des organes de décisions, des conflits d'intérêts, de gestion et finalement de capacité de direction.

"Cela fait plusieurs fois que le président décide de ne pas partager des informations cruciales aux administrateurs - par exemple concernant les litiges juridiques. Des décisions importantes pour l'ASBL ne sont pas prises dans les organes de Molenbeek Sport, mais à la maison communale. Et des fois, ces décisions servent surtout les intérêts politiques de la majorité. Des décisions du conseil d'administration sont parfois tout simplement mises de côté par le président. Molenbeek Sport doit garantir le sport à tous les Molenbeekois, et depuis cette nouvelle majorité, on ne fait que gérer problème après problème."

"C'est exactement parce que le PS ne voulait pas donner plus de garanties concernant la transparence et l'éthique, que le PTB et Ecolo ont décidé finalement de ne pas monter en majorité avec cette équipe PS. Nous ne pouvons que constater que le bureau de transparence et d'éthique promis par la Bourgmestre, n'a toujours pas vu le jour."