Ce lundi matin, environ 45 travailleurs de l'ASBL Molenbeek Sport ont suivi un arrêt de travail. En cause : la décision du collège des bourgmestre et échevins, qui a opposé le PS et le MR, tous deux dans la majorité, de mettre fin à la mise à disposition de Laurent Bensalah comme directeur général de l'ASBL. "Les travailleurs ne soutiennent pas cette décision et sont particulièrement surpris et choqués de cette décision abrupte, sans explication aucune de la part du Collège", indique Marina Künzi, secrétaire permanente de la CNE.

Couvert par le syndicat, le personnel s'est réuni à 7h pour marquer son désaccord. "Ceci survient suite à une succession d'actions menées par M. Azaoum (PS), l'échevin des Sports et président de l'ASBL : démission d'un collègue harcelé, plainte pour harcèlement de deux membres du personnel, procès intentés par des clubs pour clientélisme", expliquent des membres du personnel.

"Le personnel est vraiment en détresse et le conseil d'administration a été pris au dépourvu, explique Emmanuel Brasseur (Ecolo), administrateur de l'ASBL depuis cinq mois. La situation est très grave, ce n'est pas le moment d'enlever un directeur compétent, alors que nous n'avons pas de directeur financier et que la situation financière est tendue. Si on paie les salaires et les astreintes juridiques, nous sommes en défaut de paiement à la fin du mois, c'est-à-dire dans cinq jours."

De son côté, M. Azaoum (PS) indique prendre acte de cette réaction du personnel. "Je peux comprendre que ce soit difficile pour une partie du personnel mais les relations étaient devenues très difficiles avec le directeur. Nous avons par ailleurs constaté un doublement du budget prévu pour des raisons toujours peu claires. Il fallait donc prendre une décision lourde de conséquences même si je précisé qu'il n'a pas été licencié mais rapatrié au sein de la commune."

Des clubs de sport de la commune, dont le Daring Athlétic Club, ont fait de leur "soutien sans réserve" à Laurent Bensalah dans une lettre adressée à la bourgmestre Catherine Moureaux (PS). Une pétition recueillant plus de 270 signatures a par ailleurs été lancée.

Enfin, une assemblée des travailleurs a été organisée pour décider d'un ensemble de revendications que la CNE présentera ensuite au conseil d'administration de Molenbeek Sport. Conseil qui se réunira en urgence mercredi, à la demande des administrateurs.