Bruxelles La première édition des Brussels Urban Youth Games se déroulera les 24 et 25 juin dans la commune de Molenbeek, avant de s’étendre à l’internationale.

Ces 24 et 25 juin prochains, quelques milliers de jeunes bruxellois de 10-12 ans se rencontreront à l’occasion des premiers Brussels Urban Youth Games ; grand événement sportif précurseur d’une édition internationale nommée les International Urban Youth Games. Il s’agit d’une initiative belge lancée par Jacques Borlée, coconstruite avec la commune de Molenbeek, soutenue par le Comité International Olympique et portée par des personnalités sportives de renom telles que Justine Henin, Olivia Borlée, Toma Nikiforov, Amal Amjahid et bien d’autres. Cette initiative belge, imaginée par Jacques Borlée à la suite des attentats tragiques de 2016, vise à donner un nouvel espoir à la jeunesse et promouvoir les valeurs véhiculées par le sport d’éducation, d’ouverture, d’excellence et de dépassement de soi.

Plus concrètement, il s’agit d’organiser des rencontres sportives internationales et mixtes pour les enfants de 10-12 ans. "Ce projet m’est très cher. Ma fille se trouvait en effet à l’aéroport le matin du 22 mars 2016 et j’ai donc été particulièrement touché par les attentats de Bruxelles et par la campagne de dénigrement de sa population qui en a suivi. Ces jeux urbains de la jeunesse visent à restaurer l’image de Bruxelles, et en particulier de Molenbeek, mais aussi à recréer des liens entre ses habitants et montrer à quel point notre capitale est pleine de ressources et de dynamisme. Ensemble tout est possible. Il y a là aussi un beau message d’espoir à faire passer", explique Jacques Borlée.

Lors de ces rencontres, les enfants pourront participer à sept sports collectifs et individuels à caractère olympique : football, hockey sur gazon, basketball, judo, tennis, athlétisme et natation. La différence avec l’édition 2020 est que le cyclisme sera représenté à travers l’organisation d’une randonnée cycliste dans les rues de Molenbeek. Une deuxième épreuve de masse, le jogging, viendra s’ajouter à celle-ci pour créer deux événements d’envergure auxquels un grand nombre de jeunes pourra participer. Des activités extra-sportives et éducatives seront également proposées aux jeunes.

En 2020, les jeux verront encore plus grand et s’ouvriront à l’international. La commune de Molenbeek, forte de l’organisation de l’édition précédente, sera également le lieu de cette deuxième rencontre, qui regroupera presque un millier d’enfants provenant d’une dizaine de pays différents. Les International Urban Youth Games s’installeront ensuite une année sur deux dans une ville différente, sur base d’un dossier de candidature, en alternance avec, dans une autre commune belge, une édition régionale.

Les Brussels&International Urban Youth Games sont organisés par l’ASBL Olympic Urban Festival (O.U.F.) qui réunit des personnalités comme Pierre-Olivier Beckers (Président du Comité Olympique et Interfédéral Belge), Thierry Zintz (Doyen honoraire de la Faculté des Sciences de la Motricité à l’UCLouvain et ancien Vice-Président du COIB), Emmanuel van Innis (Membre du conseil d’administration de diverses sociétés), etc. Par ailleurs, ils sont soutenus dans leur démarche par le Comité International Olympique à travers son bras philanthropique Solidarité Olympique, la Loterie Nationale, la Fondation Roi Baudouin et le fonds Baillet Latour.