Il possède un immeuble ayant déjà fait l'objet de quatre arrêtés d'inhabitabilité.

Il y a quelques jours, la liste PS-SPA tirée par Catherine Moureaux présentait son programme en vue des élections communales d'octobre prochain. On y parlait notamment de logement et on y trouvait ceci: "un logement accessible et de bonne qualité constitue, avec l'enseignement et l'emploi, un des leviers majeurs de l'émancipation sociale".

Malheureusement, quelques jours seulement après ces déclarations, force est de constater qu'un des candidats de la liste n'est pas sur la même longueur d'onde que le parti en ce qui concerne le "logement accessible et de bonne qualité".

En effet, on apprend ce matin dans La Capitale que Nasir Khan Liaqat, 38e sur la liste, possède un immeuble ayant fait l'objet d'un arrêté d'inhabitabilité à quatre reprises. L'immeuble, situé dans le quartier historique de Molenbeek, est d'ailleurs orné de nombreuses affiches du candidat lui-même. Il est suspecté d'être un marchand de sommeil.

Le quotidien explique que le premier arrêté d'inhabitabilité a été signé en juin 2010 par le bourgmestre Philippe Moureaux (PS), le père de la tête de liste donc. Il concernait les deux unités de logement du rez-de-chaussée qui ne pouvaient donc plus être mises en location.

Les autres arrêtés d'inhabitabilité ont été pris par la bourgmestre actuelle, Françoise Schepmans en 2013 et 2017.

Catherine Moureaux explique ne pas avoir eu connaissance de cette situation et attend de voir et d'entendre ce que le candidat a à dire.