Ce n’est pas toujours (il) légal. Mais une floppée d’éligibles modulent l’éthique à leur sauce. Petit panel non exhaustif

Ils frouchellent avec la légalité; déchiquettent parfois la ligne rouge. Griserie du pouvoir ? A vous de juger. Bref inventaire d’écarts et/ou d’interdictions peu ou prou mises sur le pavois.

Les familles. Bien qu’intangible, la règle du un élu par ménage est peu sue des citoyens. Lesquels sont trompés s’ils ignorent que les époux De Decker/Rousseaux (MR, Uccle), Van Goidsenhoven/Pennewaert (MR, Anderlecht), Liefferinckx/Busschot et Quaresmini/Segers (PS, Jette); Winerlak/Kwiat (Libéraux, Jette), par exemple, sont aussi unis sur une même liste. Bien sûr, élues, les moitiés des pontes brigueraient des intercommunales. Mais quand même… La mécanique est plus insidieuse qu’il n’y paraît. Parce que les couples non-mariés échappent eux à cette obligation. Total ? Les Cumps/Emmery (PS, Anderlecht) ou Lepers/Gobbe (MR, Jette) siégeraient ensemble au conseil communal. Borderline ? oui. Notez que la logique prévaut pour les liens au premier degré. Les maman et fille Carthé (PS, Ganshoren) ou papa et fille Angeli (Ecolo, Forest) n’exerceraient de concert ni au législatif, ni à l’exécutif. Idem pour les 4 (!) Lefebvre (PP, Ville)…

Les fonctionnaires. L’interdiction d’assumer un mandat dans l’entité pour laquelle on bosse est scellée dans un texte. Pourtant, les listes regorgent de ces travailleurs intra muros. Au top du culot, classons les Gäbele ou Verhulst, le secrétaire communal d’Anderlecht, en queue de liste d’un PS, gonflé de 6 ou 7 cas similaires. Là encore, face au choix cornélien, ils délaisseraient l’un ou l’autre. Une inconnue de plus pour les quidams.

L’âge. Dans le privé, à 65 ans, c’est bonsoir. Au sein du parti à la rose aussi, en théorie. Sans faire de jeunisme, considère-t-on légitimes les dérogations des Moureaux (Molenbeek) ou Janssens (Berchem), de respectivement 73 et 92 étés ?

L es communautaristes. Plus insidieux, ces aspirants à la gouvernance ciblent leur com; la déforment dans la langue de l’électeur. Dans ce vivier, soulignons, pour faire bref, la récente missive d’Ahmet Gjanaj (PS, Molenbeek), les démarchages des Schaerbeekois Ozkara (PS) ou Köse (FDF), etc.

Les voyageurs. Enfin, des prétendants n’ont l eur commune que comme pied-à-terre -Courtheoux (PS, Schaerbeek).

Et maintenant, on fait quoi ? On surfe sur nevotezpasalaveuglette.be Et on cogite.



© La Dernière Heure 2012