L'accueil du parc d'aventure Sortilège, à Neder-Over-Heembeek, était parti en fumée dans la nuit du 14 au 15 février dernier. Les habitants du quartier, dont huit ados de la Maison de jeunes, ont rapidement apporté leur soutien à l'établissement, aidant notamment à déblayer les décombres calcinés. 

"C'est un chouette signe car on soupçonne un peu des jeunes d'avoir démarré l'incendie. Mais ceux de la Maison de jeunes étaient choqués eux-mêmes et ont voulu marquer le coup en venant nous aider. Les gens du quartier et la maison locale du coin sont aussi venus nous apporter un coup de main. Des ouvriers de la Ville se sont déplacés pour évacuer les déchets et nous avons reçu du matériel de la Ville et des habitants", explique Benoit Dallemagne.

Le directeur du parc n'était pas sûr de voir Sortilège rouvrir ses portes. "Avec qui nous est arrivé, on a douté. Le lendemain, c'était très dur. C'est pourquoi aujourd'hui, on est très heureux de pouvoir rouvrir." Dès ce samedi et jusqu'au 7 novembre, le parc sera accessible tous les week-ends ainsi que les mercredis et jeudis des vacances scolaires.

Le tout dans le respect des règles sanitaires. "On est assez optimistes. C'est quand même une attraction qui correspond à tout ce que crie le gouvernement : on est en plein air, on respecte les bulles et on a mis en place une procédure un peu fun pour respecter les distances. On a inventé un bâton rouge qui permet de maintenir plusieurs mètres entre nos comédiens et le public."

L'été dernier, le parc a fait le bonheur des familles. "On a fait de très bon chiffres, proportionnellement aux autres attractions. On a cartonné du côté des familles. Notre perte vient plutôt des groupes qui ne pouvaient plus venir et des non Bruxellois. On invite vraiment ceux-ci à revenir, il y a plein d'activités en plein air à faire à Bruxelles !"

Sont acceptés les groupes de dix enfants maximums et les groupes de quatre adultes maximum. Le site de 30 hectares peut accueillir 200 personnes sur une journée.