L'accord de coopération entre le Fédéral et la Région bruxelloise Beliris a présenté ses projets pour les quatre années à venir cet après-midi. Au total, 845 millions d'euros seront investis dans la région capitale au gré de trois axes principaux : la mobilité, le développement urbain ainsi que la culture, le sport et le patrimoine. "Ce nouveau programme réunit tous les ingrédients pour rendre Bruxelles attractive pour les touristes, les Européens, les navetteurs mais aussi continuer à en faire une région agréable à vivre pour ses habitants", a commenté la ministre en charge de cet accord de coopération Karine Lalieux (PS). Voici, dans les grandes lignes, les principaux projets et chantiers :

Un nouveau pont ‘Vivaqua’ au dessus du canal

En matière de mobilité, Beliris se concentre avant tout sur le prolongement de la ligne de métro 3 entre la Gare du Nord et Bordet et l’étude d’opportunité et de faisabilité de l’extension sud vers Uccle et Forest en y engageant 50 millions d’euros par an. Beliris participe également à l’extension du réseau de pistes cyclables le long des grands axes routiers, lignes ferroviaires, canal et autoroute : 5 études sont menées pour des pistes le long des lignes 124 (Bruxelles-Nivelles), 50/60 (Bruxelles- Alost/Termonde), 26 (Rocade est/Hal-Vilvorde), 161 (Bruxelles-Namur) et 50A (Bruxelles-Gand). Au menu, encore, des projets pour ces quatre prochaines années figure le réaménagement complet du rond-point Schuman, l’aménagement d’une piste cyclable à double sens le long du boulevard Lambermont, le réaménagement de l’avenue de la Toison d’Or et de l’avenue Emile Bockstael ainsi que le prolongement des pistes cyclables le long de la petite ceinture. Place, enfin à la rénovation et à l’aménagement des ponts bruxellois : passerelle Thielemans, nouveau pont Vivaqua, sur le canal entre les quartiers de Birmingham et des Abattoirs et passerelle piétonne Beekkant à la gare de l’Ouest. La part du budget Beliris consacrée à la Mobilité est conséquente : 39,5 %, soit 291,8 millions d’euros.

Un écoduc au-dessus de la chaussée de La Hulpe

Beliris dégagé 76 millions d’euros (9% de son budget quadriénal) pour les parcs et espaces verts bruxellois. Au menu des projets et dossiers en cours figurent la restauration du parc de Forest et l’aménagement d’un nouveau parc récréatif de 28.000 m2 sur le Quai des Matériaux. Beliris va également restaurer le château du parc Tournay-Solvay à Watermael-Boitsfort. Un centre de connaissances y sera créé. Le quai des Péniches et le quai des Armateurs seront quant à eux abaissés et verdurisés. Beliris finance encore le domaine récréatif à Neerpede est lancé, avec une série d’activités liées à l’eau et à la nature, ainsi que la création d’un pôle d’installations récréatives et sportives. La colline, avec sa vue panoramique sur Bruxelles et le Pajottenland, sera équipée pour les jeux et l’aventure. Le grand étang de Pede sera transformé en étang de baignade (13,4 millions d’euros. Enfin, un écoduc sera construit au-dessus de la chaussée de la Hulpe.

800 nouveaux logements sociaux en quatre ans

Beliris participe également à de gros projets de rénovation urbaine, pour un montant total de 224,7 millions d’euros. Les projets se concentrent autour du bassin de Biestebroeck : aménagement d’espaces publics et verts pour 10 millions d’euros dans le cadre du Plan Canal de la région bruxelloise. Le projet veut rendre ces zones accessibles en renforçant la relation avec le canal. Autre volet important, doté d’un budget de plus de 68 millions d’euros : la rénovation de logements sociaux dont sept nouveaux projets tels que celui baptisé Esseghem et le complexe Querelle. Beliris réalisera également les études pour cinq autres projets : deux bâtiments du complexe Les Brigittines à Bruxelles, un ensemble, de maisons du Logis-Floréal à Watermael-Boitsfort, le bâtiment Appolo II à Schaerbeek, le complexe Dubrucq à Molenbeek-Saint-Jean et des logements de la Cité Peterbos. Ces sept nouveaux projets représentent près de 800 logements qui s’ajoutent aux 1 663 logements que Beliris a déjà à son actif.

Un nouveau stade de hockey sur gazon

rès d’un quart des ressources du nouveau programme Beliris, soit 160 millions d’euros, est consacré à la culture, au patrimoine et aux infrastructures sportives. Sont ainsi concernés l’Abbaye de Forest et le Conservatoire royal de musique, le théâtre et du Grand Foyer des Ateliers de la Monnaie, un complexe sportif de 1 000 m2 à Evere, la serre Jardins d’hiver des Serres de Laeken, un nouveau stade de hockey, l’ancienne raffinerie Gaffé à Molenbeek sera quant à elle transformée en un pôle culturel, de même que le bâtiment Vanderborght à Bruxelles sera rénové en centre culturel. Mais encore, la Bibliothèque royale sera équipée d’un ascenseur extérieur donnant un accès direct au public ou une Cité du Cirque sera construire à Molenbeek.