Des pompiers bruxellois ont de nouveau été agressés cette semaine alors qu'ils intervenaient à l'hôpital Saint-Pierre, dénonce le délégué syndical SLFP Eric Labourdette dans un communiqué.

"Le samedi 27 septembre, après un transport en ambulance et lors de l’arrivée à l’hôpital, le patient a frappé les deux ambulanciers", précise le syndicaliste. "Les infirmiers de l’hôpital ont été témoins des faits. Le patient était apparemment sous influence. Les pompiers ont déposé plainte."

Autre incident, quatre jours plus tard, soit hier mercredi : "une intrusion a eu lieu dans le poste occupé par les pompiers situé dans l’enceinte de l’hôpital Saint-Pierre. Après le nettoyage du poste, vers 21h, les pompiers ont laissé la porte du poste entrouverte afin de laisser sécher le sol. Un individu en a profité pour se faufiler dans le poste et s’est assis dans un divan, à côté des sacs contenant des affaires personnelles des pompiers. Un garde sécurité de l’hôpital a aperçu l’individu se faufilant dans le poste. Il l’a suivi et interpellé dans le poste. L’individu ne portait pas de papier d’identité sur lui."

En mai dernier déjà, un incident était survenu à l'hôpital Saint-Pierre. Trois pompiers-ambulanciers s’était produite, dans leur local de garde du CHU Saint-Pierre. Tandis que début août, d'autres pompiers avaient victimes de jets de cocktail Molotov dans le quartier des Marolles.