Bruxelles va vibrer au son de la musique durant dix jours

BRUXELLES Le Brussels Summer Festival est devenu le rendez-vous musical de l’été dans la capitale. Là où Couleur Café donne le coup d’envoi, le BSF annonce la fin. Mais quelle apothéose encore à partir de vendredi et jusqu’au 19 !

Il y en aura pour tous les goûts, et, visiblement, le public semble avoir déjà répondu présent. “Il semble qu’à trois jours du début du festival, nous ayons vendu plus de pass que l’an dernier à la même époque” , souligne Nicky De Neef, attachée de presse du BSF.

La raison d’un tel engouement est sans doute à trouver dans le prix tout à fait riquiqui du pass pour dix jours – à peine le prix d’une soirée de concert dans n’importe quel autre festival. “Du coup, les gens nous disent souvent qu’ils prennent le pass pour la soirée Iggy Pop – Stranglers – Catherine Ringer qu’ils joindront avec une autre, histoire de découvrir d’autres groupes.”

Mais le BSF, c’est bien plus que les trois soirées à la place des Palais, les concerts au Mont des Arts ou les shows plus intimes dans un Magic Mirror installé cette année place du Musée. À noter que dans ce petit bijou se produira, le 13, Adam Cohen, le fils de Leonard qui, ô surprise, se produit pour sa part la veille et le lendemain à Gand. “Qui sait si on ne va pas avoir la surprise de voir le père et le fils en duo place du Musée le 13” , exultait le président du BSF, Philippe Close, lors de la présentation de l’événement.

Durant les dix jours du festival, sachez également que les musées du quartier seront gratuits pour les porteurs de bracelet.

Outre ces trois grandes scènes, le BSF, c’est aussi une petite dizaine de cafés qui programment des concerts pour prolonger la fête. Enfin, Classissimo s’adressera, dès ce soir, 19 h 30, aux mélomanes dans un lieu insolite comme la Bourse.



© La Dernière Heure 2012