"On retrouve la lumière de nos villes, le plaisir d'aller au restaurant", ajoute-t-il. La Fédération espère "que nos Bruxellois vont revenir au restaurant, que les Belges vont revenir à Bruxelles".

Pour Fabian Hermans, c'est surtout la fin du télétravail qui fera que les gens reviendront davantage au restaurant. "Les travailleurs doivent revenir à Bruxelles, les institutions internationales doivent fonctionner normalement, il nous manque la clientèle B2B", note l'administrateur délégué, qui attend avec impatience le retour de séminaires, congrès, etc. "Ces reprises sont nécessaires."