Des statues vert-de gris, sans visage, détériorées, disparues pour certaines d'entre elles. La visite guidée par le députée bruxellois et chef de groupe MR David Weytsman, dans le parc de Bruxelles, anciennement parc royal, est désolante. "L'aspect patrimonial, et essentiellement statutaire, de ce parc est riche et très peu entretenu regrette l'élu. C'est un musée à ciel ouvert qui est danger. Avec le ruissèlement et le gel, les statues s'abiment. Il faudrait les protéger. Pourquoi pas les mettre sous une bâche en hiver comme à Versailles ?
© BAUWERAERTS DIDIER


Il montre la statue Marie-Madeleine qui est dans un petit bosquet dans un fossé, près d'une des entrées principales face au Palais. La statue représentant une femme couchée dans une sorte de coquille est écaillée à certains endroits. Sa coquille en pierre qui la protège est cassée et trouée. L'eau s'infiltre. La statue est donc sous l'eau la plupart du temps. "Si on ne fait rien, on va la perdre. Elle va disparaître".
© BAUWERAERTS DIDIER

Le conseiller communal de l'opposition souhaite alerter la Ville de Bruxelles sur l'état de délabrement des statues. Cette interpellation s'effectue suite à une réponse du secrétaire d'Etat à la Région bruxelloise , en charge du patrimoine qui reconnaît la grande valeur patrimoniale du parc et la nécessité de réaliser un inventaire des statues du parc. Le député bruxellois demande la mise en place d'un cadastre pour identifier les statues qui nécessitent une rénovation ou une protection. "11 statues extraordinaires sont manquantes. Certaines ont été volées, d’autres sont cassées et n’ont pas jamais été réparées. Il y en a peut-être qui datent de 400 ans. Il n’y a pas mesures prises pour y remédier".  

© BAUWERAERTS DIDIER

Au delà des statues, David Weytsman pointe le mauvais état du parc dans son ensemble. Il a établit une dizaine de propositions pour améliorer son état. "Il faudrait intensifier l'entretien du parc. Il est souvent sale. Les allées sont jalonnées de trous et les bancs sont cassés. Je pense qu'il faudrait en fermer l'accès la nuit pour éviter les vols et le vandalisme. Il y a en ce moment un gros projet de rénovation des pelouses par la Ville, il serait judicieux d'en interdire l'accès par la suite pour éviter qu'elles soient piétinées".

Le député libéral conclut : "Et si la Ville de Bruxelles n'a pas les moyens d'entretenir ce parc, il serait préférable de transférer sa gestion à la Région".