Il y a des débats plus apaisés que d'autres. La commission de l'égalité de chance a voté à l’unanimité (la N-VA n'était pas présente) en faveur d’une résolution visant à féminiser la fonction publique bruxelloise porté par John Pitseys (Écolo) . On parle ici d’au moins 120 000 travailleurs, soit environ ⅕ des travailleurs bruxellois. Les hommes représentaient 65 % des effectifs de la fonction publique en 2020.

Les députés demandent au gouvernement d’assurer une représentation de chaque genre au moins à hauteur d’un tiers dans chaque jury de recrutement. Il souhaite également mettre en place une formation obligatoire aux problématiques de genre et de stéréotypes pour les membres de ces mêmes jurys. La résolution réclame une harmonisation des comptes et des indicateurs pour toutes les branches de la fonction publique régionale afin de pouvoir dégager un vrai vu d’ensemble. La sensibilisation et l’information à propos des outils de suivi des interruptions de carrière sont aussi encouragés.

“Les quotas sont des mesures lourdes mais efficaces.”

Les députés réclament une mesure “cascade.” Concrètement, ils souhaiteraient que la proportion du groupe minoritaire ne soit pas réduite à l'échelon supérieur lors d’une promotion. Autrement dit, le bas se propage vers le haut. Si vous avez un 60% d’homme et 40% de femme au niveau le plus bas, l’échelon supérieur devrait au moins avoir 40% de femmes. Cette mesure présenterait “l'intérêt de lutter contre l'érosion de l'équilibre des deux sexes aux plus hauts échelons de la carrière."

L’illustration parfaite du travail qui reste à accomplir sur ce point reste la répartition par sexe des 65 cadres du service publique régional (du groupe A3 au A7). On compte 26 femmes et 39 hommes soit 40 / 60%. Mais 23 des femmes sont présentes à l'échelon le plus bas (le A3) contre 26 hommes.

Pour cette mesure, les députés prévoient un système de dérogation en cas d'absence de candidat du groupe minoritaire pour un poste.

En 15 ans la part de femme dans la fonction publique à augmenter de 6%. Seulement 1% entre 2017 et 2020.