Bruxelles Iliess Bruylandts, du haut de ses 21 ans, affiche déjà beaucoup de maturité.

Devant plus de 3.500 personnes, les joueurs du RWDM ont assuré le spectacle, prouvé qu’ils étaient prêts à assumer leur statut de favori. Un match presque parfait et une victoire qui marque les esprits.

Dans cette équipe new look, les cadres ont parfaitement joué leur rôle, mais les plus jeunes ont également sorti leur épingle du jeu. On pense à Ilies Bruylandts, 21 ans, qui a fait preuve d’une grande maturité. "Je suis bien dans cette équipe. Je suis l’un des plus jeunes de l’équipe, mais je suis guidé par les plus anciens. Quand on est encadré par des joueurs comme Liard, Brouckaert ou Kheyari, ça ne peut que bien se passer", affirme le joueur arrivé en provenance du Lierse.

Pour ses grands débuts au RWDM, le virevoltant flanc gauche ne pouvait rêver mieux qu’un tel scénario. "C’était important de bien commencer le championnat et on l’a bien fait, notamment en réalisant une excellente première mi-temps."

En menant 4-0 à la pause, le RWDM avait plié la rencontre. Il a ensuite fallu gérer la seconde période. "Quand on réalise une première mi-temps comme on l’a fait, quand on plie le match à la pause avec ce score 4-0, c’est difficile de reprendre la deuxième période. Il y a peut-être eu un peu de relâchement durant les 45 dernières minutes, mais le plus important était de prendre les trois points et de bien commencer le championnat."

Bourré de talent, Bruylandts devrait être l’une des belles surprises de ce championnat dans les rangs du RWDM. Également doté d’un très bon état d’esprit, ce jeune joueur partage la même ambition que tout un club. "Dans notre esprit, c’est clair : on doit être champion en fin de saison. On se doit de réaliser ça afin que le club puisse réécrire son histoire."

Et pour sa première en match officielle au Machtens, Iliess a savouré. "C’était extraordinaire. J’ai pris beaucoup de plaisir à évoluer devant ce public. Dans ce stade, on n’a pas l’impression d’être en D3 amateurs. J’ai joué quelques matches en D1 et D2, mais, dimanche, j’ai pris plus de plaisir que jamais. Je suis fier d’avoir signé au RWDM."