Bruxelles

Le Comité de gestion de la Stib a proposé mardi au conseil d'administration de la société bruxelloise le constructeur qui sera chargé de l'étude, la construction, la fourniture, l'installation et la mise en état de fonctionnement d'une flotte de sept midibus full électriques. Ces véhicules sont destinés à circuler sur la future ligne Citybus qui assurera notamment la desserte du piétonnier du centre-ville et la liaison entre haut et bas de la ville, au centre de la capitale. Les premiers exemplaires seront livrés fin 2018. Le nom du constructeur n'a pas encore été rendu public. Selon la direction de la société bruxelloise de transports en commun, la Stib doit d'abord confirmer son choix officiellement aux soumissionnaires avant de le communiquer dans la presse.

Comme plusieurs autres villes européennes, Bruxelles a décidé de se lancer dans une expérience-pilote d'exploitation de lignes d'autobus full électriques. Selon la Stib, cette filière en plein développement constitue une des solutions pour permettre une transition énergétique.

Afin d'acquérir une expérience opérationnelle pratique de ces nouvelles technologies, la société bruxelloise va acheter des autobus électriques de différents types.

La mise en service de ces véhicules sur trois lignes du réseau permettra d'évaluer l'impact opérationnel, technique et économique de cette nouvelle propulsion.

Dans un premier temps, la Stib mettra en service des midibus électriques équipés de la technologie "overnight charging". Ces bus, plus petits que des bus standards traditionnels, ont le gabarit idéal pour circuler sur la nouvelle ligne Citybus qui desservira le piétonnier, le Sablon et le haut de la ville.

Ils ne nécessitent pas d'infrastructure de rechargement sur la ligne. Le chargement se fait au dépôt.

Dans un deuxième temps, la Stib compte également tester des autobus standards électriques rechargeables au dépôt et des bus articulés électriques rechargeables au dépôt et en ligne.