Bruxelles

Les boulevards du centre de la capitale seront libérés du gros du trafic automobile dès l'été prochain et la zone piétonne s'étendra un peu plus que prévu.

Les partis de la majorité de la Ville de Bruxelles (PS-sp.a; MR-Open VLD) se sont mis d'accord sur le nouveau plan de circulation qui entrera progressivement en application dans le Pentagone, non sans avoir mis au point, avec la STIB, un nouveau plan de circulation et de terminus pour les lignes de bus qui convergent actuellement vers le coeur de la Ville. Ce plan de circulation qui contient également un réseau cyclable spécifique au centre la Ville a été présenté lundi par le bourgmestre de la Ville, Yvan Mayeur, l'échevine des travaux Publics et de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD), le directeur général de la STIB Brieuc de Meeùs et le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a).

Selon Mme Ampe, la future zone piétonne qui doublera la superficie de la zone existante sera la plus vaste, à l'échelle des villes européennes, si l'on excepte Venise.

Par rapport aux premières ébauches du plan, on a prévu, en plus, une piétonnisation partielle de la place du Jeu de Balle et de la rue du Chevreuil, mais aussi des "zones de confort" (lisez: rendue quasi exclusivement aux piétons) dans les quartiers du Béguinage, Dansaert en ce compris le Marché aux Grains et le Vieux Marché aux Grains.

Pour les touristes mais aussi les Personnes à Mobilité Réduite, un petit train électrique parcourra la zone confort des boulevards du centre et passera à proximité de la Grand Place.

Le plan sera introduit progressivement par phases-tests successives dont les plus significatives seront introduites à partir de l'été prochain.

En gros, on travaillera à l'aide de boucles de circulation à sens unique pour permettre aux habitants et aux autres usagers d'arriver le plus près possible de la zone piétonne, mais non pour organiser des "mini-rings", a insisté Yvan Mayeur.

Selon lui, soulignant que la philosophie du plan était basée sur l'éradication du trafic de transit qui représente 30 et 40% du trafic du centre, en fonction des heures de pointe matinale et de soirée, et un trafic de destination.

Une première phase test du plan sera organisée à l'occasion des "Plaisirs d'hiver". Le boulevard Emile Jacqmain sera mis en sens unique en direction du centre, tout comme la rue Saint-Michel, par laquelle les voitures du trafic sortant rejoindront la Petite Ceinture via le boulevard Adolphe Max lui aussi mis à sens unique.

Idem pour la rue de Laeken à sens unique au départ de la Porte d'Anvers.

La plupart des réaménagements de l'espace public seront effectués entre 2015 et 2020, en commençant, en ce qui concerne les boulevards du centre, par le travail des impétrants (eau, gaz electricité, égouttage, ...).

En août 2015, la STIB modifiera son réseau de bus au centre. Il y aura moins de terminus de bus dans l'hypercentre (trois au lieu de cinq). Ceux de la rue de la Putterie (Gare Centrale) de la rue des Halles (près de De Brouckère) sont conservés, tout comme celui du Marché aux Grains mais pour une seule ligne de bus au lieu de trois actuellement.

A l'intérieur du Pentagone, sur leurs sites propres, les bus circuleront désormais partout dans le sens du reste du trafic.

Les lignes 27, 48, 63, 29, 71, 65 et 66 ne subiront pas de changement. Le bus 86 venant de Molenbeek effectuera un parcours en boucle pour le Pentagone.

Le 46 desservira mieux le Quartier Jardin aux Fleurs.

Les bus 88 et 47 auront leurs terminus sur les boulevards Jacqmain et Adolphe Max. Le bus 95 aura son terminus à la rue du Lombard.