Les apports de la Commission Communautaire française de Bruxelles permettront la mise à disposition de 564 nouvelles places d'accueil des plus petits dans les crèches de la capitale l'an prochain, a affirmé jeudi la ministre-présidente du collège de cette instance.

Présentant la déclaration de politique générale de cette institution en charge de matières liées au quotidien du million d'habitants francophones de la capitale, Mme Laanan a précisé que 461 places avaient pu êtres créées entre 2014 et la fin 2016 et 237 places cette année. D'ici la fin 2020, 2.000 places auront été créées. Devant les députés bruxellois francophones, Fadila Laanan a par ailleurs souligné la poursuite des efforts qui ont permis à 72,5% de chercheurs d'emplois de plus de bénéficier de formations dans les centres de Bruxelles Formation, entre 2006 et 2016. 

L'an prochain, la totalité des mesures (44) prévues dans le plan formation 2020 seront mises en oeuvre. En outre, le processus de fusion des différentes administrations en un seul service public de la formation professionnelle sera activé à travers une réorganisation de Bruxelles formation. D'ici 2019, sera créé chez cet opérateur public un service consacré à la formation en alternance. 

Sera également lancée l'an prochain une concertation avec la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Région wallonne pour simplifier les structures publiques francophones en charge de la gestion des compétences et qualifications. "Cette déclaration est une opportunité de redire que si Bruxelles est la quatrième Région d'Europe en termes de vitalité économique, et qu'elle se retrouve dans le haut du classement mondial des endroits où il fait bon vivre, c'est en partie grâce à l'action de notre institution, a souligné la ministre-présidente. (Belga)