Le Bruxellois Bachir Saader s’est classé 3e des championnats d’Europe de para taekwondo

La Belgique s’est brillamment illustrée lors des derniers championnats d’Europe de para taekwondo puisque le Bruxellois Bachir Saader s’est offert le bronze. Un résultat rarement atteint par un athlète belge, qui met en lumière le travail réalisé par l’ASBL A.M.A Jeunesse Gym, spécialisée dans l’encadrement de personnes handicapées désireuses de s’essayer au taekwondo. "Cette troisième place à un championnat d’Europe, c’est une première pour un athlète issu de la fédération Wallonie-Bruxelles", précise Mahmoud Alayyan, le président de l’ASBL.

Ce résultat vient confirmer la progression de Bachir Saader. "Il avait terminé à la 5e place des Mondiaux de Londres un mois plus tôt. On espérait donc réaliser un bon résultat à l’Euro. Avec cette troisième place, Bachir pourra participer aux Jeux Paralympiques de 2020."

Cette performance met aussi en lumière le travail réalisé par l’ASBL A.M.A. Jeunesse Gym pour les athlètes atteints d’un handicap. "Nous avons lancé ce projet il y a trois ans. Nous avons débuté avec un athlète, aujourd’hui, ils sont une quarantaine à suivre nos cours. Des cours de taekwondo adaptés à toutes les sortes d’handicaps, qu’ils soient moteurs ou mentaux."

Grâce au taekwondo, les responsables du club basé à Laeken veulent faire tomber les barrières liées au handicap. "Nous voulons leur faire comprendre que malgré leur handicap, ils ont les moyens de se surpasser, d’aller de l’avant en s’épanouissant dans une discipline qui s’adapte à eux."

Après cette médaille bronze décrochée dans une branche du taekwondo où les athlètes reproduisent des chorégraphies d’attaques et de défenses, Mahmoud Alayyan et son équipe veulent aller plus loin. "Nous sommes en train de préparer notre premier athlète au para taekwondo de combat afin de l’emmener sur des compétitions internationales."