Une vidéo montrant un agent G4S mettre un PV sur un pare-brise, le prendre en photo et le retirer ensuite tourne sur les réseaux sociaux.

Le 2 mai, un agent G4S a été filmé à Saint-Josse sur la place Houwaert, en train de retirer une amende du pare-brise d'une voiture mal garée. Dans la vidéo, on voit l'homme poser le PV sur le véhicule et prendre une photo pour mémoriser l'infraction. Jusque là, rien d'anormal. Mais ensuite, l'agent reprend le ticket et s'en va.

Entre temps, cette vidéo a été publiée et enflamme la toile, suscitant l'indignation sur plusieurs groupe Facebook dont "Saint-Josse News". Les internautes dénoncent une pratique qui permettrait à l'agent de se faire plus d'argent, faisant en sorte que l'automobiliste ne reçoive que le rappel et doive dès lors payer les 15 euros de frais en plus.

La réponse de l'agence Rauwers, gestionnaire du stationnement à Bruxelles, est radicale. "Ces agents sont payés à l'heure et ne bénéficient d'aucune prime ou quoique ce soit s'il y a des frais supplémentaires. De plus, le premier rappel n'engage jamais de frais supplémentaires. Ils n'ont donc aucun intérêt à retirer ce papier du pare-brise des voitures", explique le directeur Pablo Rauwers. "Dans ce cas-ci, il s'agit d'un problème d'impression. Etant donné que le ticket s'est très mal imprimé mais que rien n'était visible, l'agent a suivi le protocole qui est de prendre uniquement la photo de la voiture pour enregistrer l'infraction et de reprendre le ticket qui ne servait à rien puisqu'illisble."

Quoiqu'il en soit, le directeur annonce que la société G4S portera plainte pour publication de cette vidéo. "En publiant ce contenu, cela met en danger l'agent. Ils n'ont rien flouté, même pas son visage. Il y a certains quartiers qui sont compliqués pour les agents de stationnement, ça pourrait vraiment lui attirer des ennuis." L'agent a d'ailleurs été, dès aujourd'hui, retiré de la commune de Saint-Josse, "pour sa sécurité."

Et pour répondre à ce genre de problème, Rauwers entend dès aujourd'hui mettre deux agents dans chaque zone. "Ils pourront s'entraider en cas de souci d'impression", conclut-il.