Le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort a estimé que l’obligation du port du masque sur l’ensemble du territoire régional serait effective au moins jusqu’à la mi-septembre. “Les masques resteront certainement obligatoires jusqu’à la mi-septembre, pour qu’après la période des vacances et à la rentrée de la rentrée, on puisse voir comment les infections évoluent”, a-t-il commenté au micro de Bruzz. Au sujet du maintien de la bulle sociale à cinq personnes, le socialiste a encore jugé qu’il s’agissait “d’une mesure nécessaire car chacun sait que le risque de contamination est le plus élevé dans sa propre bulle, avec laquelle il est en contact plus étroit.”

Selon lui, il n’est pour l’instant pas nécessaire d’ajouter des mesures sanitaires supplémentaires. “La situation à Bruxelles n’est toujours pas comparable d’un point de vue virologique à ce qu’elle était à Anvers il y a un mois, mais il faut bien sûr y faire attention. Partout en Europe, vous voyez que les grandes villes, comme Paris, ont plus d’infections. Bruxelles est du même ordre de grandeur. Celeval nous a conseillé de prendre des mesures ciblées notamment dans les quartiers où les problèmes surgissent. C’est la compétence des bourgmestres. La Région ne prendra donc pas de mesures générales supplémentaires maintenant.” Par contre, Rudi Vervoort demande aux bourgmestres d’être attentifs. “Et ils le sont.”