Jamais, peut-être, le concept de rue d'été réservée aux riverains n'aura été plus utile que durant cette période de canicule. Dans une ville où l'accès à l'eau est largement insuffisant - hormis quelques piscines déjà quasi toutes complètes - on ne peut se baigner nulle part à Bruxelles, les habitants ont sorti leurs piscines gonflables et tuyaux d'arrosage au bas de leur immeuble, directement dans la rue.

A Molenbeek, les riverains de la rue Picard ont aménagé leur rue ce week-end déjà. Succès garanti pour les plus jeunes. L'initiative a déjà fait des petits puisqu'une autre piscine temporaire sera installée demain de 14h à 18h au pied des Cinq Blocs, les barres de logements sociaux situés en plein coeur de Bruxelles, rue Rempart des Moines. Là encore, les plus jeunes pourrront se rafraîchir tout en s'amusant. C'est la conseillère communale PTB Riet Dhondt qui est allée acheter cette piscine.

L'élue bruxelloise regrette par ailleurs la situation survenue ce week-end à Blankenberge. "Les familles n'osent plus aller à la mer. Alors nous faisons venir la mer à Bruxelles." Et demande à la Ville de Bruxelles de financer quelques piscines pour les quartiers les plus précarisés. "La piscine que j'ai achetée coûte 70 euros. Ce n'est pas beaucoup. La Ville pourrait donner un petit subside pour permettre aux familles bruxelloises de pouvoir se rafraîchir dans la rue."

© DR