Près de 1.000 ordinateurs portables ont été distribués dans les écoles secondaires bruxelloises depuis le début de la crise du coronavirus, annoncent mercredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) et le ministre régional de la Transition numérique Bernard Clerfayt (Défi) dans un communiqué. 

Dès le mois d'avril, Bernard Clerfayt annonçait mettre à disposition d'élèves socialement vulnérables, 117 ordinateurs portables, rappelle le communiqué. En juillet dernier, le gouvernement bruxellois s'accordait pour dégager un montant de plus de 3,2 millions d'euros, dont près de 360 000 euros en 2020, afin d'acheter du matériel informatique à mettre à disposition d'élèves issus de quartiers défavorisés. "670 ordinateurs portables, des Chromebook, ont déjà été distribués durant le mois d'octobre. Juste à temps pour faire face au basculement vers un enseignement à distance", précise l'exécutif régional.

Au total 67 écoles (53 francophones et 14 néerlandophones) bénéficieront de cette initiative en 2020. Cette opération a été coordonnée en collaboration avec le Service école de perspective.brussels, la Vlaamse Gemeentschap Commissie et le Centre Informatique de la Région Bruxelloise.

Parallèlement, la Région continue son projet "Recycle IT" qui vise à reconditionner le matériel informatique déclassé par les administrations bruxelloises.

Les élèves du secondaire au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont passés à l'enseignement à distance dès ce mercredi. La mesure, valable également pour les deux jours suivants, s'explique par la situation sanitaire extrêmement préoccupante que connaît le pays. Les acteurs de l'enseignement francophone se réuniront demain/jeudi pour préparer la rentrée après les vacances de Toussaint prévue le jeudi 12 novembre.