Quelques mois après leur lancement, les autorités communales tirent un premier bilan encourageant de l'octroi des primes de naissance à la population. Ces primes, allant de 60 à 200 euros en fonction des revenus, ont bénéficié à 49 nouveaux-nés. "Nos choix politiques démontrent notre engagement auprès des familles. Nous comptons plus de 350 naissances par an et nous faisons le pari de l'avenir grâce à la mise en œuvre des engagements de la Déclaration de politique générale", précise le bourgmestre Emir Kir.

"L'arrivée d'un enfant est un évènement merveilleux qui est aussi synonyme de dépenses conséquentes. Nous souhaitons dès lors accompagner les familles avec un montant proportionnel aux revenus mais supérieur à la moyenne des primes de naissance habituellement attribuées. Cela peut être un soulagement pour de nombreuses familles et plus encore dans le contexte actuel", ajoute l'échevine en charge de la Famille et de la Petite enfance Nezahat Namli.

Pour rappel, cette prime est octroyée à tous les nouveau-nés Tennoodois et la demande doit se faire dans les six mois de la naissance. Concrètement, pour introduire une demande de prime de naissance auprès de l’administration communale, le demandeur doit remplir les conditions cumulatives suivantes, à savoir : avoir l’autorité parentale sur l’enfant, avoir l’enfant à sa charge et être domicilié à la commune de Saint-Josse-ten-Noode. 

Notons également qu'une prime spéciale de 200 euros est octroyée à la naissance ou lors de l'adoption d'un enfant atteint d'un certain degré d'invalidité. Le formulaire de prime de naissance communale est disponible en ligne.