Bruxelles

Durant la même période, des patrouilles de police à vélo ont verbalisé des automobilistes à un peu plus de 1 000 reprises pour des comportements dangereux à l'égard des usagers faibles.

La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a dressé 596 procès-verbaux au cours du mois de juillet à l'encontre d'usagers faibles. Ce résultat fait écho à la thématique retenue le mois dernier par les forces de l'ordre :"Nous portons mensuellement une attention particulière à une problématique spécifique en matière d'incivilités au volant ou de stationnement. Cela concernait, cette fois, les infractions commises par les usagers faibles, le but étant de les sensibiliser aux dangers encourus pour leur propre sécurité".

Les automobilistes ont aussi été contrôlés par les policiers durant la période. Les forces de l'ordre à vélo ont verbalisé à 1.076 reprises les conducteurs dont le comportement mettait en péril la sécurité des usagers faibles de la route. "Au total, les conducteurs ont été verbalisés à 418 reprises pour arrêt ou stationnement sur une piste cyclable. Il y a aussi eu de 287 verbalisations pour stationnement sur trottoir ainsi que de 54 autres pour stationnement sur ou à moins de 3 ou 5 mètres d'un passage pour piétons. Les forces de l'ordre ont aussi dressé 317 P.V. pour non-respect des règles d'une zone piétonne ou d'une zone résidentielle".

La police précise également avoir réalisé 918 verbalisations concernant le non-respect des sites propres des transports en commun par les conducteurs. Par ailleurs, 1 333 P.V. ont été dressées à charge de personnes ayant bloqué un carrefour et 28 à charge de personnes stationnées sur des emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite.