Demain, de 8 h à 19 h, 100.000 Français sont appelés au vote en Belgique. Parmi eux, 49 800 sont inscrits sur les listes électorales bruxelloises. Le site du Heysel (pavillon 1) les accueillera une nouvelle fois. 45 bureaux de vote y sont installés avec environ 250 volontaires sur place. Les électeurs y sont répartis par ordre alphabétique. “On compte en moyenne 1200 inscrits par bureaux” selon Stéphanie Rouville, consule générale de France à Bruxelles.

“Pour qu’un bureau ouvre, il faut un président et un secrétaire, nommé par mes soins et deux assesseurs, il y a également des volontaires en renfort" nous explique la consule. Mais tous les Français bruxellois n’auront pas l’occasion de voir cette usine à gaz. Un autre bureau de vote est installé boulevard du Régent directement au consulat. “Il centralise tous les résultats de la Belgique et accueille ceux qui sont inscrits à Saint-Josse donc environ 500 personnes.”

“Les Français de Belgique votent beaucoup”, et encore plus à Bruxelles

En 2017, lors du premier tour des élections présidentielles, 56 % des Français inscrits sur les listes en Belgique étaient déplacés. Ce chiffre monte à 65 à Bruxelles. “Ça reste un des meilleurs taux par rapport aux autres pays étrangers” même si en France, la participation grimpait à 77 %.

Les résultats pour la Belgique ne seront connus que dans la nuit de dimanche à lundi. Pour ceux qui souhaitent mais chaque bureau de vote doit afficher ses résultats une fois le dépouillement validé.

Coté transports

La Stib n’a pas prévu de changement au niveau des fréquences des transports qui conduisent au Heysel (tram 3 toute les 10 minutes , métro 6 toutes les 7.5 minutes et tram 7 toutes les 12 minutes). “Une ou deux rames de métro seront tout de même en standby au cas où”, nous précise la société de transport.