La motion a été adoptée au conseil communal de Forest ce mardi soir par la majorité Ecolo-PS et par le PTB. Avec cette décision, la commune affirme sa volonté de garder le site dans le giron public et d'y créer des logements sociaux.

Le MR, à l'initiative du dépôt d'une première motion sur le sujet a voté contre, comme le cdH. Défi s'est abstenu.

"L'adoption de cette motion est une très bonne nouvelle au vu des besoins sociaux de la commune. À Bruxelles, on ne compte plus les terrains publics bradés au privé pour réaliser des projets déconnectés des besoins des gens. À Tour et Taxis, un terrain public d'une valeur d'un milliard a été laissé au privé pour 30 millions d'euros, avec aucun logement social de prévu. Ce terrain public doit le rester", a commenté mercredi Simon de Beer, chef de groupe PTB au conseil communal de Forest.

La motion demande aussi que le futur projet soit équilibré entre logements, espaces verts et services, que les habitants soient associés aux décisions importantes, et que des projets d'occupation temporaire soient prévus.

Il y a quelques semaines, la commune de Saint-Gilles avait adopté une motion comparable.