Les services du collège réuni de la Commission communautaire commune (Cocom) en partenariat avec la commune de Saint-Josse-ten-Noode lancent un projet-pilote innovant pour augmenter la couverture vaccinale des populations les plus vulnérables dans notre région.

C'est ainsi qu'une antenne de vaccination locale débutera ce jeudi avec 120 doses qui augmenteront progressivement. Ce projet-pilote prendra place à la salle de sport Nelson Mandela, rue verte 50 à Saint-Josse-ten-Noode, ce jeudi de 10 heures à 17 heures.

En misant sur la proximité et la relation de confiance entre la population et les autorités communales, cette antenne de vaccination a été pensée comme un dispositif complémentaire à la stratégie générale de vaccination. En effet, les partenaires sont convaincus que rendre la vaccination plus accessible aux citoyens permettra de toucher plus facilement les publics plus fragiles.

"Notre objectif est de garantir un accès égal à la vaccination et de ne pas marginaliser, plus encore, les exclus du numérique ou les catégories sociales les plus vulnérables. La Commune, proche du citoyen, peut encore se targuer de l'argument de la confiance et de la proximité. Il s'agit d'une nécessité et je remercie la Cocom d'avoir été sensible à nos arguments et la Maison médicale 1210 pour sa collaboration", explique le bourgmestre Emir Kir.

"Ce projet s'inscrit dans une démarche plus large de sensibilisation locale à la vaccination. Les personnes éligibles à ce projet-pilote sont prioritairement les habitants tennoodois et des autres communes bruxelloises de 65 ans et plus, ainsi que les personnes porteuses de comorbidités - deux groupes vulnérables - qui n'ont pas encore entrepris de démarche pour leur vaccination et qui n'ont donc pas encore reçu de première dose de vaccin", précise Inge Neven, responsable du dispositif Covid-19 pour la Cocom.

Les habitants de la Région de Bruxelles Capitale nées en 1975 ou plus âgés peuvent également se faire vacciner. Sur base des résultats de ce projet-pilote et en fonction de la couverture vaccinale des publics fragiles dans les différentes communes bruxelloises, des initiatives pourront être entreprises telles que des points d'inscription à la vaccination ou des actions de sensibilisation locales ciblées. L'objectif étant d'atteindre un taux de vaccination de 80%.