Aujourd’hui, le seuil de 50 µg/m³ en PM 10 calculé sur les dernières 24 heures a été dépassé à Bruxelles. Les concentrations de particules sont élevées en raison de la remise en suspension de poussières et de la formation de particules secondaires (inorganiques et organiques). Les particules inorganiques secondaires sont formées par des réactions entre les oxydes d'azote (provenant principalement du trafic) et l'ammoniac (agriculture) lorsque les conditions météorologiques sont favorables (peu de vent, nuits humides et fraîches, ensoleillé pendant la journée). Un nuage de poussière du Sahara peut également contribuer dans le courant de la journée à l’augmentation des concentrations de particules fines.

Les conditions météorologiques resteront défavorables aujourd’hui. La nuit prochaine et demain matin, une zone de pluie traversera le pays. Un air polaire moins pollué entrainera une amélioration significative de la qualité de l'air à partir de demain.

Si cette situation dure plus de deux jours, des mesures pour encourager les alternatives à la voiture et limiter son usage seront mises en place.

Pour suivre les dernières informations sur les concentrations de polluants, consultez le pollumètre, mis à jour toutes les heures, sur www.qualitedelair.brussels.