Bruxelles Les libéraux bruxellois doivent se choisir un chef alors qu’ils ont atteint le fond aux élections. Leur choix sera déterminant.

Les libéraux francophones vont connaître dans les prochaines semaines des moments intenses. Les membres du MR devront se choisir un nouveau président "national" alors que Charles Michel va quitter la vie politique belge pour le Conseil européen. Ce remplacement s’accompagnera d’un autre changement dans les instances, en particulier à la tête du MR bruxellois : Didier Reynders, actuel président de la fédération régionale du MR, part pour la Commission européenne et il convient de le remplacer lui aussi.

(...)